AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Upstairs Downstairs (2010)


Forum sur les séries anglaises
 

Partagez | 
 

 Upstairs Downstairs (2010)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melyssa
- se délecte de fish custard -


Messages : 2205
Localisation : Hérault

MessageSujet: Upstairs Downstairs (2010)   Ven 14 Juin - 0:34





Créé et écrit par : Heidi Thomas
Réalisé par : Euros Lyn
Diffusé sur : BBC One
Genre : period drama
Date de diffusion : de décembre 2010 à mars 2012
Saisons : 2 saisons (1x3 épisodes & 1x6 épisodes de 60 minutes) - série arrêtée




Keeley Hawes -> Lady Agnes Holland
Eileen Atkins -> Maud, Lady Holland (series 1)
Ed Stoppard -> Sir Hallam Holland, Bt
Claire Foy -> Lady Persephone Towyn
Jean Marsh -> Rose Buck
Anne Reid -> Clarice Thackeray
Adrian Scarborough -> Warwick Pritchard
Neil Jackson -> Harry Spargo
Ellie Kendrick -> Ivy Morris (series 1)
Blake Ritson -> Duke of Kent
Art Malik ->  Amanjit Singh
Alex Kingston -> Dr Blanche Mottershead (series 2)
Laura Haddock -> Beryl Ballard (series 2)
Ami Metcalf -> Eunice McCabe (series 2)
Nico Mirallegro -> Johnny Proude

 
   

La série démarre en 1936 et nous fait découvrir la vie des habitants du 165 Eton Place - du côté de la noblesse comme de celui des domestiques - alors que partout en Europe la tension monde et que petit à petit se dessine la guerre.




A venir





***




Source :
Wikipedia

Merci de ne pas copier cette fiche, ni de poster ses liens ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://melyssaintheattic.over-blog.com
Melyssa
- se délecte de fish custard -


Messages : 2205
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Upstairs Downstairs (2010)   Ven 14 Juin - 0:44

Le truc, quand on n'a jamais regardé Upstairs Downstairs mais qu'on regarde Downton Abbey, c'est que tout ce qu'on entend de la première, c'est qu'elle est "comme DA, mais en moins bien". Mais ma foi, vu que j'aime bien l'une, je me suis dit pourquoi pas l'autre...

Et certes les 2 séries ont un tas de points commun - on suit une famille et ses domestiques, ils sont excellents prétextes pour dépeindre une époque précise, et on a une palette de personnages qui trouvent effectivement leurs échos d'une série à l'autre (mais là, c'est quand même un ptit peu plus le bowdel Laughing).

Mais ça n'est pas la même famille - et elle n'a pas les mêmes histoires. La période n'est pas la même et surtout, on est en plein coeur de ville, ce qui donne à la chose une atmosphère tout de même un pe différente.

Mais bon.... Si, c'est quand même un peu pareil en fait lol!

Disons qu'en résumé, oui, ce sont 2 period dramas, on est bien d'accord. Ils se ressemblent beaucoup, autant qu'ils ressemblent à une bonne 20aine d'autres period dramas. Donc si on aime ça alors oui, Upstairs Downstairs version 2010 est à tenter.
Après pour être honnête... ben c'est vrai que  bien moins fin que DA Embarassed. C'est assez sympathique pour que j'aille au bout de ses 9 épisodes je pense, mais au vu du pilote en tout cas il manque cette touche d'élégance et surtout, il manque de personnages vraiment attachants - attention, ça n'est pas la faute du casting: il est excellent - mais bien d'un manque à l'écriture. On finit tout de même par s'intéresser à la plupart d'entre eux au cours du premier épisode mais... je n'ai pas eu ces déclics quasi instantané que ITV avait su provoquer.

Cela dit je trouve ça très sympa d'arriver au tout début de l'aventure, de voir la maison renaître, de les voir tous prendre leurs marques un par un, d'assister à la formation des domestiques... on sent bien que les auteurs n'ont pas effacé l'histoire de la série des années 70 et que c'est bel et bien une suite mais honnêtement je n'ai pas eu l'impression une seule seconde de manquer quelque détail important en attaquant directement par la version 2010.

Et puis comme je le disais, finalement en cours de pilote j'ai fini par m'intéresser assez à tout ce petit monde pour vouloir poursuivre.

A commencer par la Maitresse de maison qui est assez imbuvable au démarrage et dont il me paraissait fort improbable au vu des 15 premières minutes que je finisse par la piffrer un jour (d'où un petit "Damn it" quand elle manque de peu de finir assassinée par une baignoire en fonte What a Face ). Et puis finalement très vite on voit à quel point derrière cette rigidité de façade en fait elle est fragile et peu sûre d'elle, et elle remonte un peu dans mon estime. Même si elle reste terriblement effacée face à sa belle-mère par exemple, faisant tomber à l'eau une bonne partie des échanges entre les deux personnages.

Alors que pourtant la belle-mère, oh my! Elle est bien drôle - la vieille pince sans rire est toujours drôle. Toutes les maisons de la Haute ont une vieille pince sans rire. Elle m'a plu d'emblée et j'ai juste envie qu'on lui introduise un personnage avec un peu plus de caractère pour qu'ensemble ils puissent faire des étincelles - la faire tourner en rond avec son fils mou du genou et sa belle fille qui brasse du vent, c'est du gâchis!

Du côté des downstairs, ils sont globalement tous encore assez mignons pour qu'on aie encore envie de les faire jouer avec des pelotes de laine, et si j'imagine que ça va s'encrasser assez rapidement et que c'est une bonne chose (ok, ça s'est déjà pas mal encrassé dans le bar xD), je ne regrette pas d'avoir commencé en douceur. Je crois que je vais bien aimer Rose, elle m'a l'air touchante comme tout. Elle est aussi le lien principal entre l'ancienne et la nouvelle série (enfin elle... et la maison) mais comme dit plus haut ça n'est pas plus handicapant que ça de ne pas avoir suivi ses aventures dans les années 70.


A part ça on a tout de même un souci: la musique est insupportable et le générique est une horreur 
Revenir en haut Aller en bas
http://melyssaintheattic.over-blog.com
Hélène
*Chevalier de la Table Ronde*


Messages : 4118
Age : 26
Localisation : Nantes/La Gacilly

MessageSujet: Re: Upstairs Downstairs (2010)   Ven 14 Juin - 8:18

ça fait une plombe que je louche sur cette série dans Amazon (oui oui, dans Amazon lol!) et à chaque fois je me dis "je tente ou je tente pas ? scratch", mais après t'avoir lu Mel je crois que je vais lui laisser une chance (en particulier car de toute façon mes séries sont finies et j'ai plus rien à regarder Razz)...
Revenir en haut Aller en bas
Melyssa
- se délecte de fish custard -


Messages : 2205
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Upstairs Downstairs (2010)   Mar 18 Juin - 16:34

Fini la saison 1 hier soir. Ma foi, c'est sympa pour m'occuper quand j'arrive pas à dormir. Mais si la saison 2 est du même acabit, je dirais que la décision d'annuler la série n'était pas fondamentalement mauvaise What a Face.

Mais l'époque est intéressante, pour le coup. Voir la montée du fascisme non pas à l'échelle d'un pays mais à l'échelle d'une maison, c'est chouette (enfin, chouette, on se comprend). De Lady Persie qui nous fait sa descente aux enfers à partir d'un bête crush adolescent jusqu'au chauffeur dont j'ai zappé le nom (vu que je l'ai toujours appelé Turlough dans ma tête xD) qui arrive à défiler en uniforme le lundi et jouer avec l'adorable fillette 100% juive le mardi montre bien que dans les grandes lignes, ils ont pas la moindre idée de ce dans quoi ils s’embringuent.
 
Pendant que les vagues provoquées par la couronne viennent éclabousser la maison... non vraiment, le contexte est bon.

Le souci c'est qu'on se farcit aussi la vie quotidienne de Lady Agnes et compagnie et que franchement, y a pas de quoi écrire des mémoires quoi. Certes, Maud est toujours plutôt cool. Même si ce qu'elle a fait à sa fille, c'est très moche.


Mais bon, voilà, on est vraiment aux portes de la guerre et il ne me reste que 6 épisodes à voir donc je vais terminer la série, tout de même. J'en ai vraiment envie, c'est donc définitivement que j'y trouve du bon.

Cela-dit, s'il m'était resté dans les 20 épisodes à voir je crois que j'aurais rendu l'antenne pour être honnête Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://melyssaintheattic.over-blog.com
Melyssa
- se délecte de fish custard -


Messages : 2205
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Upstairs Downstairs (2010)   Mer 4 Sep - 22:22

Episode 2.01 - A Faraway Country About Which We Know Nothing


(non parce qu'alors, cette réplique qui sort alors que l'autre est entrain de s'exiter tout seul avec son pistolet, c'est juste irrésistible lol!)


"The spectacle has concluded. And since we are in England, I suggest we make some tea."



Donc, faudrait peut-être que j'attaque la saison 2 avant d'avoir complètement oublié la saison 1, me dis-je.

Mais là, mauvaise surprise dès les premières minutes: Maud, ma Maud que je kiffe, ma vieille pince-sans rire adorée.... elle a eu la bonne idée de claquer entre les 2 saisons!!! Genre, comme ça, y aurait pas l'indien qui nous mettrait l'urne sous le nez qu'on ne le saurait pas. Je boude.

Mais là, bonne surprise, qu'on ne s'affole pas, Maud est aussitôt remplacée par sa demi-soeur Blanche qui va je pense me faire passer d'au moins aussi bons moments à coller les deux pieds dans le plat avec ce talent qui à l'évidence est de famille (de souvenir, sa toute première réplique avant même qu'on ait vu sa tête c'est un truc du genre "t'as couché avec elle? j'me suis toujours demandée!" . La 2e étant "Mon Dieu, chérie, tu es affreuse", je suis complètement rassurée: je ne pers pas au change).

Donc du coup finalement tout va bien, vous pouvez envoyer la saison 2.

Saison 2 au début de laquelle les Nazis s'apprêtent à partir à l'assaut de l'est de ce pays lointain duquel on ne sait rien et Agnès vient de pondre son second rejeton - bon sang mais il s'est passé combien de temps entre les 2 saisons?? affraid 

Mais cette idée que l'on soit au portes de la guerre, qu'on la sente arriver sans pouvoir rien y faire, ça donne vraiment un coup de fouet à la série. Ils ont peur, ils se posent des questions - certaines pertinentes, d'autres absurdes - et on les voit se faire équiper en masque et apprendre comment réagir en cas de bombardement... et les ballons de barrages qui poussent sur la ville... c'est affreux, mais en même temps c'est fascinant.

Et c'est aussi formidable d'avoir un point de vue de l'intérieur de Downing Street via Holland. Le pays n'est pas encore en guerre contre l'Allemagne, on ne veut pas du conflit mais on a un minimum de dignité, on sent l’étau se resserrer... franchement, ça promet d'être moultement plus interressant que la saison 1. Et pour le coup, on s'éloigne vraiment de la série phare d'ITV.



Niveau port-nawak, je retrouve d'un seul coup d'un seul un problème que j'avais déjà avec la saison 1. A savoir que dès que ces deux-là sont réunis, j'ai l'impression que ça va virer au porno.



Ce qui à la limite est tout à l'honneur du jeu de Ritson vu que c'est pas tellement un secret d'histoire que le Prince George aimait bien les dames, mais aussi les messieurs. C'est plus rapport à Holland que ça me gène What a Face .


Et sinon, le singe, non mais ça va pas bien les gens!! thud
Revenir en haut Aller en bas
http://melyssaintheattic.over-blog.com
Melyssa
- se délecte de fish custard -


Messages : 2205
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Upstairs Downstairs (2010)   Mar 24 Sep - 10:48

Donc voilà, ça c'est fait, moi avoir fini Upstairs Downstairs.

Et en fait ben... je sais pas trop. C'est à dire que y a à la fois du beau foirage et de grands moments. Qu'est-ce que j'en fais moi de cette série du coup?


Pour commencer je vais rendre hommage à la seconde partie du 2e épisode, parce que je l'ai trouvée juste sublime et assez bouleversante.
Parce qu'à travers Blanche et Amanjit, puis Holland et Agnes, elle rend hommage à ces premiers héros de guerre qui ont vraiment existés. Ceux qui, quand ça a commencé à chauffer grave, on remués tout ce qu'il pouvait pour sauver toutes les vies possibles. Voir Amanjit et Blanche s'unir alors qu'ils ne peuvent pas se piffrer pour sauver ces poignées d'enfants juifs, c'est beau. Le premier train d'enfants qui arrive en pleine nuit, alors qu'on sait qu'à Berlin d'où ils viennent leurs familles ont déjà commencé à se faire massacrer, franchement ça tire les larmes. Et la petite Lotte qui leur amène un verre de lait....
Et je crois que le "si on n'arrive pas à leur faire passer la frontière avant le début de la guerre ils ne seront plus des réfugiés, ils seront des statistiques" mérite la palme de la  réplique la plus forte de l'année.
Malheureusement, ce beau développement est un coup d'épée dans l'eau. On s'y attarde 25 minutes sur 8 épisodes et ensuite on n'y revient plus (ou à peine une minute tous les 2 épisodes). Grrrrr, ce que c'est frustrant!!  


Et en fait c'est un problème récurent chez la série: elle balance des débuts d'arcs super et les fout à l'eau.


Le 2e exemple le plus frustrant est l'histoire de Blanche et Portia (mettant de côté le fait qu'en me balançant précisément ces 2 actrices là, ils m'ont grillé le cerveau ). L'épisode qui leur est consacré est excellent, j'aurai presque eu ma larmichette quand Portia sort son absurdité (c'est beau les trucs incomplets ou je sais plus quoi) et que Blanche se retourne, et la regarde, et tu vois dans ses yeux qu'elle se rend compte qu'en fait elles se connaissent pas du tout... et surtout qu'elle vient de la perdre.
Les répercutions de leur histoire promettaient d'être fascinantes. Elle provoque des réactions tout à fait inattendues dans la maison (y en a dans le tas qui sont bien plus ouverts d'esprits que prévu, pour l'époque) et on nous promet que ça va provoquer un grand bordel socialement parlant. Alors on attends que ça arrive... et tout ce qu'on a c'est "Machin a annulé son invitation à diner" 3 épisodes plus tard. Et tout ce qu'on a c'est Blanche qui de temps en temps fait remarquer qu'éventuellement elle pourrait être un boulet.

Mais WTF!!! Comment ils peuvent laisser tomber des histoires pareilles mais ne pas lâcher Perséphone et son arc que l'on a déjà vu 300 fois ailleurs???? Je ne vous comprend pas, les gens Rolling Eyes .

Et Pamela qui depuis le début de la saison n'est là que pou le décor alors que vraiment, j'aimerai en savoir plus sur la perception qu'on avait de sa maladie dans cette sphère-ci à cette époque là....


Et donc on se retrouve à sauter d'un thème à l'autre sans jamais aller aussi loin qu'on voudrait, c'est pénible. C'est très frustrant parce que pas assez approfondi et ça donne l'impression d'un manque d'aboutissement général de la série.

Et du coup, j'ai du mal à me faire un avis tranché sur Upstairs Downstairs. Je crois que ça n'est pas qu'elle soit mauvaise, c'est qu'elle nous montre bien trop comme elle aurait pu être 100 fois meilleure... mais qu'elle n'ose pas.



.....



Mais sinon, en mode fangirldebaze mêmepashonte enfinsiunpeuquandmême, je dis que rien que pour cette scène là finalement ça valait le coup d'oeil silent 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://melyssaintheattic.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Upstairs Downstairs (2010)   Aujourd'hui à 3:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Upstairs Downstairs (2010)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Upstairs Downstairs saison 1
» Claire Foy
» [SD][Build] Bangsters V1.5 [10.10.2010]
» Tarifs Panerai Juillet 2010
» Ldoll Festival à Lyon le 9 et 10 octobre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
God Save The Queen :: The Show Must Go On :: Drama/Action/Adventure-
Sauter vers: