AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
The Fortunes & Misfortunes of Moll Flanders (version ITV 96)


Forum sur les séries anglaises
 

Partagez | 
 

 The Fortunes & Misfortunes of Moll Flanders (version ITV 96)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melyssa
- se délecte de fish custard -


Messages : 2205
Localisation : Hérault

MessageSujet: The Fortunes & Misfortunes of Moll Flanders (version ITV 96)   Dim 14 Juil - 10:47






Réalisé par : David Attwood
Produit par : David Lascelles
Scénario par : Andrew Davies d'après l'oeuvre de Daniel Defoe
Diffusé sur : ITV en 1996
Genre : period drama
Saisons : Mini-série en 4 épisodes de ~50 minutes chacun.

Commander le DVD

ATTENTION:
Cette mini-série est déconseillée au moins de 18 ans: elle contient un nombre conséquent de scènes de nudité et de sexe.




Alex Kingston - Moll Flanders
Daniel Craig - James 'Jemmy' Seagrave
Diana Rigg - Mrs. Golightly
Nicola Walker - Lucy Diver
Struan Rodger - Mr. Richardson
Maureen O'Brien - Mrs. Richardson
Ian Driver - Robin
Colin Buchanan - Rowland



Basée sur le roman de Daniel Defoe, cette mini-série nous raconte les aventures de la célèbre Moll Flanders qui survécut grâce à la séduction, la fourberie et la malice. Mariée 5 fois, dont une fois à son propre frère, Moll a connu son lot d'aventures mais lorsque le stock d'époux disponibles vient à manquer, elle plonge dans une dangereuse vie de criminalité et devient bientôt l'une des personnes les plus recherchées du pays.
De sa naissance dans la prison de Newgate à ses mariages en passant par ses années de prostitution, nous voyons ici comment la fougue de Moll est toujours demeurée intacte.









-> http://youtu.be/KCNyT6zvdBc

***




Sources :
Amazon

Merci de ne pas copier cette fiche, ni de poster ses liens ailleurs.


Dernière édition par Melyssa le Ven 27 Sep - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://melyssaintheattic.over-blog.com
Melyssa
- se délecte de fish custard -


Messages : 2205
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: The Fortunes & Misfortunes of Moll Flanders (version ITV 96)   Dim 14 Juil - 11:10

Trivia 1: Ce machin, c'est un festival de costumes, de corsets et de coupes de cheveux, c'est drôlement impressionnant. Et bon sang de bois, le décolleté de Moll est absolument spectaculaire Shocked. On a aussi un nombre conséquent de paires de fesses, au passage ( et de seins et de tout un tas de bouts de chair qu'on voir rarement sur les gens habillés décemment. C'est rated PN -17 bien à propos, rangez les n'enfants qui traînent dans leurs placards).

Trivia 2: C'est rapide, mais n'empêche, c'est rigolo que la mère de Moll soit jouée par Nicola Kingston. Du coup ça fait que c'est marrant la vie d'Alex: un coup sa mère c'est sa petite soeur, et un coup sa mère c'est Karen Gillan et ses 2 décennies et des bananes de moins. Normal.



Bref. Moll Flanders, Episode 1:

En fait, je partais pour être super chiante, parce que j'adore le livre - sans rire, dans le genre classiques, Moll Flanders est un must read. Et vu que j'en avais déjà vue une adaptation relativement pourrite, j'étais toute prête à continuer sur ma lancée et à taper sur celle-là aussi.

Sauf que c'est pas possible. Parce que c'est trop bien!! geek . Et donc c'est bel et bien à raison que sur les ouatemilles adaptations, c'est celle-ci qui est unanimement citée comme référence. Je comprend le BAFTA, je comprend les nominations. Et je comprend pas pourquoi on insiste à vouloir en faire d'autres ensuite scratch 

Et c'est très très fidèle au roman - bien sûr on a un peu raccourci certaines affaires mais rien de méchant et surtout rien d'essentiel. Mais on a gardé l'âme de la chose.

D'abord cette narration si particulière faite par Moll elle-même (elle m'a fait trop peur quand elle engu*ule la caméra au début xD) qui est toujours à mi-chemin entre une vraie modestie et une bonne envie de se faire mousser  - quitte à exagérer un peu la forme, ce qui est déjà très drôle à l'écrit mais devient carrément hilarant à l'écran (sérieusement, des fois juste les gros plans sur la tronche et les mimiques de Moll ça me faisait éclater de rire comme une bécasse. De même avec Robin, à chaque fois qu'on avait sa trogne à l'écran je me mettais à rire. C'est génial parce que c'est Moll qui lui donne cette tête là - je veux dire, il n'a certainement pas toujours cet air absolument crétin en réalité, mais parce que c'est Moll qui nous raconte l'histoire et que c'est comme ça qu'elle le voit, ben... c'est comme ça qu'on le voit aussi, le pauvre. Et j'adore le fait qu'ils aient gardé cette sorte de vision déformée que l'on a des choses parce qu'on les voit de son point de vue. C'est quand même un poil casse-gu*ule à mettre en place mais ils l'ont fait brillamment ici. Du coup dans son monde l'entièreté de l'univers ne parle que de sa beauté et de son compte en banque inexistant What a Face )

On a aussi gardé cette temporalité biscornue propre au roman (où on peut passer 30 pages sur 3 jours pour ensuite changer d'année à chaque paragraphe. Et vous le savez peut-être, ce roman est notamment connu pour ne pas avoir de chapitres, il nous présente 350 pages en continu - c'est tout un concept). Ca me plaît beaucoup parce que non seulement c'est déjà très rythmé en soit, mais en plus ces cassures renvoient encore un peu plus de vapeur à la locomotive déjà bien lancée - et ça fait qu'on ne s'ennuie pas une seconde. J'ai lu pas mal d'avis sur la bête et il semble que la plupart des gens sont incapables de faire pause et se mangent les 3 heures d'un coup. Je les comprend, je me suis obligée à arrêter à la fin de l'épisode un (parce qu'il était 2h30 du matin, paraît que ça devenait indécent What a Face) mais je m'auto-torture là, c'est terrible.

Et puis surtout on garde un vrai fond, sous couvert d'aventures loufoques et rocambolesques. On nous fait découvrir ce que c'est que de vivre ce statut de femme, d'enfant des rues, au milieu d'un 18e siècle qui part en biverine. On voit Moll grandir, devenir forte et déterminée, mais quel est le prix à payer pour ça... il reste tant d'étapes à franchir, mais pour aujourd'hui  on sera aussi touché de la voir perdre son innocence de cette façon et se faire embobiner de la sorte par l'espèce de bellâtre à la noix.
On n'a pas trop le temps d'être ému pour le pauvre Robin par contre vu que même son *spoiler* m'a fait marrer , mais je sais déjà que si ce joli mélange est maintenu pour a suite, certains épisodes de la vie de Moll ont toutes les chances de me tirer la larmichette dans cette adaptation. La première partie de sa vie est loin d'être la plus tragique, rien d'étonnant à ce que la comédie prenne le pas pour l'instant mais... roh, vivement la suite!

Enfin, au centre de Moll Flanders, il y a Moll Flanders. Même pour nos critères d'aujourd'hui, sa vie est proprement scandaleuse. Si on la résumait, il semblerait qu'on ne pourrait rien y faire, elle ne peut qu'être détestable - parce que certes elle ne l'a pas facile au début, mais son talent pour foncer d'abord et réfléchir ensuite fait que pour la suite, dans les grandes lignes... c'est de sa faute. Et pourtant elle hérite de deux facteurs essentiels qui la sauvent complètement:
- Elle est née de la plume d'un auteur qui a su nous la présenter d'abord foncièrement bonne et vertueuse, voire un peu fragile - pas victime, jamais, parce qu'elle ne tolèrera jamais la facilité de se poser en victime. Mais n'empêche. On comprend sa transformation, mais on sait que c'est le monde qui l'a voulu, pas elle. Et l'adaptateur respecte tout ça à merveille. Plutôt que de faire d'elle une prostituée/voleuse/arnaqueuse pas bien jouasse, il se débrouille pour faire d'elle une féministe du 18e siècle.
- Elle est interprétée par une actrice née pour être Moll. Elle rafle chaque seconde d'antenne sans le moindre effort, elle est armée d'un charme et d'un charisme qu'on ne voit nul part ailleurs et qui n'appartiennent qu'à elle et qui coulent à flot de la télé, et.. C'est Moll quoi, y a pas à tortiller.


Et je n'en suis qu'à la première partie, il m'en reste 3, c'est la fête du slip! bounce (pas très à propos cette expression, s'il y a bien une chose qui manque à la plupart des personnages, ce sont des sous-vêtements lol! )



Et puis a direction est impeccable et le casting brillant, zut, regardez Moll Flanders les gens!
Revenir en haut Aller en bas
http://melyssaintheattic.over-blog.com
Hélène
*Chevalier de la Table Ronde*


Messages : 4118
Age : 26
Localisation : Nantes/La Gacilly

MessageSujet: Re: The Fortunes & Misfortunes of Moll Flanders (version ITV 96)   Lun 15 Juil - 9:15

ton commentaire donne super envie de voir cette adaptation... J'y jetterai peut-être un oeil du coup pendant l'été Wink
Revenir en haut Aller en bas
Melyssa
- se délecte de fish custard -


Messages : 2205
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: The Fortunes & Misfortunes of Moll Flanders (version ITV 96)   Lun 15 Juil - 12:33

Jettes-y les 2 va, c'est encore plus mieux :p. Si tu as aimé Casanova, tu vas adorer Moll.

Episode 2:

Gnaaaa, mais qu'il est frustrant ce générique de fin!! En plus que l'épisode il était commencé depuis 5 minutes et le timecode ose me faire croire qu'il a duré 3/4 d'heures!! (ben oui parce que du coup je suis lancée, je m'inflige le un-épisode-par-jour. Vu que quand j'aurais fini y aura plus d'épisodes xD). Je suis donc plantée devant un moulin avec James Bond jusqu'à ce soir  .


Enfin, le voilà donc, ce si célèbre sac de noeud dans lequel on se retrouve embarqué. J'avais super hâte de voir ça et je n'ai pas été déçue - c'est à la fois profond et poignant et à la fois complètement hystérique et barré. Le mélange de tragédie et de comédie est vraiment fabuleusement géré, c'est juste un truc de fou (on remarque quand un truc me prend tellement aux tripes que je suis même plus capable d'en parler autrement qu'avec 'c'est un truc de fou'. D'un seul coup je deviens super crédible avec ce genre de critiques Laughing )

Et, oh làlà!!! Diana Riggs est extraordinaire. Il faudrait vraiment envisager de réunir ces deux dames plus souvent à l'écran parce que dites donc, parlez-moi un peu d'étincelles! Dès l'instant où Moll et Lemuel posent l'orteil sur le sol Américain et qu'elles se mettent à s'aboyer dessus, c'est juste de l'or. De leur rencontre à la révélation (j'adore comment elle l'embrasse et la repousse en même temps "c'est génial! Faut que tu dégages" xD), à leur séparation, tout est magistral. Je me serais bien restée 5 épisodes à cueillir du coton en Virginie juste pour le plaisir de leurs échanges complètement surréalistes.

Du coup j'ai presque hâte d'avoir fini la série pour pouvoir la revoir, pour remater cet épisode lol!

Et niveau remarque utile, je suis à peu près sûre que Tom Ward a perdu un tympan pendant le tournage, vu le cri qu'Alex lui envoie dans l'écoutille dans l'église - mon chat couché sur le dos du canapé a sursauté What a Face


(Sinon, on a l'impression de s'être très bien habitués aux interactions de Moll avec la caméra jusqu'à ce qu'elle se mette à nous regarder en plein milieu de la bagatelle. C'est là qu'on s’aperçoit qu'en fait non, on n'y est pas habitués du tout silent )
Revenir en haut Aller en bas
http://melyssaintheattic.over-blog.com
Hélène
*Chevalier de la Table Ronde*


Messages : 4118
Age : 26
Localisation : Nantes/La Gacilly

MessageSujet: Re: The Fortunes & Misfortunes of Moll Flanders (version ITV 96)   Lun 15 Juil - 16:24

Melyssa a écrit:
Jettes-y les 2 va, c'est encore plus mieux :p. Si tu as aimé Casanova, tu vas adorer Moll.
ça va être quelque chose alors laugh !
Revenir en haut Aller en bas
aluqua
- Mène l’enquête aux côtés de Sherlock -


Messages : 1837
Age : 29
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: The Fortunes & Misfortunes of Moll Flanders (version ITV 96)   Lun 15 Juil - 16:50

Bon çà y est, j'ai terriblement envie de voir cette série mdrgreen 
Revenir en haut Aller en bas
Melyssa
- se délecte de fish custard -


Messages : 2205
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: The Fortunes & Misfortunes of Moll Flanders (version ITV 96)   Mar 16 Juil - 22:59

aluqua a écrit:
Bon çà y est, j'ai terriblement envie de voir cette série mdrgreen 

Viii!!! bounce 

Episode 3 (ça sent le pâté, m'en reste plus qu'un Sad)


Je ne sais pas d'où leur est venu cette affaire de conversion, mais alors, rien que pour la façon dont elle nous sort son "a full confession?"; ça valait déjà largement le coup -ça a donné que l'épisode n'avait commencé que depuis 3 minutes (voire 1 seule minute si on oublie la traditionnelle visite de la prison) que j'avais déjà éclaté de rire What a Face .
Et ça a été loin de s'améliorer quand est arrivé la dite confession - qui forcément rappelle furieusement une autre scène de confession tordante (sauf que temporellement celle-ci est venue avant celle de la BBC xd).
Et ils ne me laissent pas respirer en enchaînant avec le mariage et le monologue du prêtre "alleeeez, que quelqu'un se lève, elle est diaboliiique!" . Fait qu'avec tout ça j'ai passé environ 7 minutes d'affilée à me tordre sur le canapé. Ca fait mal aux abdos mais je ne regrette rien lol! 


Et puis je vais finir super musclée parce que je suis repartie pour un tour dans le carosse avec le curé: "Fornication!!!" "Did he show you your virile member?" laugh  (et il réembraye au diner et je me remet à me marrer, forcément)



Fait que c'est quand même top ça: c'est l'épisode de Jemmy, c'est triste et beau et tout et tout... et bon sang, qu'est-ce que j'ai ri lol!

Mais Jemmy, justement. Parce que j'ai lu le bouquin, je sais, mais j'adore le fait que ça soit fait de manière à ce que les novices ne sachent pas. On ne sait pas s'il n'était vraiment là QUE pour l'argent, ou s'il l'aime, ou s'il la trouve juste à son goût, ou si... c'est flou pour nous, parce que c'est flou pour Moll, et c'est surtout bien pensé pour la suite...
Après certes, leur histoire va vite parce qu'on n'a pas trop le temps de traîner et dans le tas on a peut-être les plus grosses coupes rapport au bouquin mais encore une fois ça n'est pas tellement grave tant les coupes sont bien pensées et bien montées et tant on garde vraiment ce qui compte en profondeur. Au final on a juste l'impression d'avoir couru un peu trop vite mais ça fonctionne plutôt très bien quand même.


Et il me faut bien l'admettre, à part rire et beugler Jemmie pendant qu'il galope, j'ai aussi  été subjugée par cette incroyable scène de séduction qui nous conduit à récupérer 2 fusils et un homme dans un lit (elle a une manière de lécher sa cuillère insupportablement indécente au passage Shocked). Et oh God, son "there's no danger they'll discharge spontaneously, is there?" est encore plus porno que toutes les scènes de sexe réunies affraid. Bref, vu comment c'est efficace rien qu'à travers l'écran j'en conclus que clairement, si je rencontrais Moll dans ma vraie vie, elle pourrait faire de moi à peu près ce qu'elle veut thud
Revenir en haut Aller en bas
http://melyssaintheattic.over-blog.com
aluqua
- Mène l’enquête aux côtés de Sherlock -


Messages : 1837
Age : 29
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: The Fortunes & Misfortunes of Moll Flanders (version ITV 96)   Mer 17 Juil - 21:43

J'ai dévoré l'épisode 1 et j'ai beaucoup aimé (et je suis d'ailleurs assez contente de moi, je suis une grosse nouille en anglais et pourtant, avec l'aide des sous titres, j'ai tout bien suivi et compris, rien que ça, ça égaye ma journée mdrgreen )

Sur l'épisode en lui même, les 48mn passent très rapidement. On suit l'évolution de Moll, sa jeunesse, bien que très brêve, puis sa prise de conscience sur la vie: J'ai beaucoup aimé sa naïveté que Rowland utilise afin de parvenir à ses fins pour finalement piétiner ses rêves et ses espoirs. Finalement cette première mésaventure aura permis à Moll de prendre du caractère et de devenir celle que nous allons suivre au cours des épisodes.
Le mode de narration, avec une Moll omniprésente, prenant la caméra- et donc nous spectateur- à témoin ne m'a absolument pas dérangé bien au contraire. J'avais déjà bien apprécié ce genre de connivence entre le spectateur et le personnage dans Secret diary of a call girl. Je trouve ce mode de narration plutôt "convivial", on se sent vraiment impliqué dans l'histoire, intime, prêt à entendre toutes les confidences.

bref, hâte de découvrir la suite des Fortunes & Misfortunes de Moll Flanders cheers 
Revenir en haut Aller en bas
aluqua
- Mène l’enquête aux côtés de Sherlock -


Messages : 1837
Age : 29
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: The Fortunes & Misfortunes of Moll Flanders (version ITV 96)   Dim 21 Juil - 20:52

Episode 2 vu et je le trouve encore meilleur que le premier. Peut-ëtre que l'intéraction Alex- Diana Riggs y est pour beaucoup. Mais j'ai beaucoup aimé le dilemne qui, brusquement, bouleverse la vie presque idéale de Moll. C'était vraiment bien mené, à la fois émouvant juste ce qu'il faut sans tomber dans un pathos lourdingue.
Et puis cet épisode c'est une florilège de chouettes costumes, j'adore celui que porte Alex vers les 40mn I love you Un vrai bonheur pour les yeux (si jamais j'avais un costume à me faire, celui là me plairait vachement à porter)

et sinon de mon coté pour la petite remarque utile: il a l'air vraiment trop choupi-trognon le petit garçon qui joue le fils de Moll
Revenir en haut Aller en bas
Melyssa
- se délecte de fish custard -


Messages : 2205
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: The Fortunes & Misfortunes of Moll Flanders (version ITV 96)   Dim 21 Juil - 21:33

Suis contente que Moll ait fait une autre victime - je me sens moins seule lover 

Et donc, je venais de gratter un quart d'heure sur le dernier épisode et firefox a planté  . Du coup je vais prendre un raccourci et m'arrêter essentiellement sur le cas de Lucy.

Moll a un tas de compagnons normalement, mais j'approuve totalement l'idée de tous les cristalliser ici dans la personne de Lucy. Ca rend leur histoire si forte - et ça nous fait ressentir si violemment toute ce que ça détruit chez Moll lorsque cela se termine. Elle devient une coquille vide d'âme et d'émotions, mais on comprend si bien pourquoi qu'on ne peut pas la blâmer.
J'ai vraiment trouvé cette dernière descente aux enfers spectaculaire par sa mise en scène, par les jeux des acteurs... j'en aurai presque arrêté de respirer.

Et puis je ne peux pas tellement parler de ce qui se passe dans la 2e partie sans spoiler et ce serait dommage, donc je ne dirais rien, sorti d'un... la vache, on revient de loin thud 


Enfin, j'ai adoré chaque seconde de cette adaptation, qui arrive avec brio à nous raconter une vie si remplie en 3h, avec un personnage principal qui évolue tellement et pourtant on croit à tous ces changements et on les comprend. Le cast, les costumes, les décors... everything's perfect.

(et j'ai fait mon petit pleurnichage de coutume sur la fin (parce que a)c'est fini b)Lucy c)C'est n'émouvant ces dernières minutes ..)
Revenir en haut Aller en bas
http://melyssaintheattic.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Fortunes & Misfortunes of Moll Flanders (version ITV 96)   Aujourd'hui à 5:54

Revenir en haut Aller en bas
 
The Fortunes & Misfortunes of Moll Flanders (version ITV 96)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daniel Defoe : Robinson Crusoé, Moll Flanders...
» Daniel Defoe : Moll Flanders
» Link version fille
» les version RMNET et PPP
» [AIDE] passage version 2.1 update 1 vers froyo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
God Save The Queen :: The Show Must Go On :: Drama/Action/Adventure-
Sauter vers: