AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
[Merlin] 1.01 - The Dragon's Call (L'appel du Dragon)


Forum sur les séries anglaises
 

Partagez | 
 

 [Merlin] 1.01 - The Dragon's Call (L'appel du Dragon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
numb22z
- Timelady -


Messages : 6177
Age : 29
Localisation : .: bretagne}

MessageSujet: [Merlin] 1.01 - The Dragon's Call (L'appel du Dragon)   Jeu 9 Sep - 16:19






Réalisé par : James Hawes
Ecrit par : Julian Jones, Jake Michie et Johnny Capps
Titre original : The Dragon's Call
Titre français : L'appel du Dragon
Acteurs secondaires : Eve Myles (Mary Collins), Caroline Faber (Hunith)

Synopsis : Le jeune Merlin, qui possède un don pour la magie, est envoyé par sa mère à Camelot, où il pourra être guidé par Gaius, médecin de la Cour. Néanmoins toute forme de magie est proscrite au sein du royaume par Uther Pendragon, roi de Camelot qui voue une haine à toutes formes de magie. Merlin arrive donc et assiste malgré lui à l’exécution d’un sorcier et dont la mère, anéantie, lance une malédiction sur le roi. Merlin découvrira alors que sa destiné le lie à la lignée des Pendragon…



Merlin: Look, I told you you're an ass. I just didn't realize you were a royal one.

D'autres Ici











*Les images de synthèse de l'épisode ont été achevées 3 jours avant sa diffusion.

*C'est bien Eva Myles (Lady Helen/Mary Collins) qui chante. Lors de sa prestation, elle fut applaudie par toute l'équipe, impressionnée par sa prestation. Cependant, la scène a été refaite parce qu'Anthony Head a jugé qu'il n'avait pas été assez bon.

*Pour donner l'illusion de la disparition de Mary Collins au début de l'épisode, de la paille et un puissant ventilateur ont été nécessaires.

*Bradley James est un mauvais lanceur de couteaux. Ceux qui ont atteint la cible ont, en réalité, été lancés par une machine.

*La scène dans laquelle Gaius réprimande Merlin pour s'être battu avec Arthur, et soigne ses blessures, est la première scène qu'a tourné Colin Morgan.

*Le poignard lancé par Lady Helen pour tuer Arthur, ainsi que le lustre utilisé par Merlin pour tuer la sorcière sont réalisés en images de synthèse. En revanche, le poignard planté dans la chaise est un vrai et le lustre qui tombe sur Lady Helen est en caoutchouc.

*La maison d’Hunith tel que nous la voyons dans cet épisode, ne correspond pas avec celle que nous voyons lors de l’épisode 10 « The Moment of Truth ».

*Tellement perturbé par Morgana, on ne voit jamais Merlin donner le remède que Gaius lui confie pour la pupille du Roi à Gwen.

*Uther a deux couronnes différentes pendant cet épisode.

*On peut voir Lady Helen manger des fraises, or elles ne sont arrivées en Europe qu’à partir du 17ème siècle. Tout comme les tomates que reçoit Merlin au pilori, elles n’ont été rapportées en Europe qu’à partir du 15ème siècle.





Sources :
IMDB
Allociné
Merlin’s Keep

Merci de ne pas copier cette fiche, ni de poster ses liens ailleurs.

_________________


I can't let you fall down ~"> cREATIVITY iS a dRUG i cANNOT lIVE wHITOUT
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://numb22z.deviantart.com/
Silver
- Diplômé d’Oxford -


Messages : 1184
Age : 23
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: [Merlin] 1.01 - The Dragon's Call (L'appel du Dragon)   Ven 10 Sep - 18:19

J'adore la robe rouge de Morgana ! La renconte Arthur/Merlin est devenu culte ! La mini bataille au marché aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Melyssa
- se délecte de fish custard -


Messages : 2205
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: [Merlin] 1.01 - The Dragon's Call (L'appel du Dragon)   Jeu 22 Sep - 11:47

Un ptit échauffement avant la reprise lol!


Je sais pas pourquoi, je suis très très d'humeur Merlin en ce moment (bien sûr que si que je sais pourquoi. On commence à se rapprocher suffisemment pour sentir à nouveau la bonne odeur des écuries de Camelot)

Et pourtant, il fut un temps où le fait que Merlin soit ou non à l'antenne ne me faisait ni chaud ni froid. C'était le temps de la saison 1. Et la raison était toute bête: tant qu'on a pas vu la chose, on ne sait pas ce qu'on rate.

J'avais prévu de regarder cette série dès le jour où elle a été annoncée, plus par curiosité qu'autre chose, et puis quand la saison 1 est arrivée.. ben je l'ai pas fait. C'était toujours prévu mais entre ci et ça.... la saison 1 a filé, la saison 2 s'est profilée, toujours dans mon indifférence la plus complète. Et puis ils ont annoncé les guests saison 2, et dans le tas, y avait McKenzie Crook, Sarah Parish et Georgia Moffet. Là je commence à jeter un oeil. Je jette goulument le 2e quand je tombe sur les photos de tournage et que j'aperçois David Tennant qui traîne là-bas au fin fond de la photo en jean baskets, arpentant joyeusement les allées de Pierrefonds.
Et avouez que c'est quand même l'une des raisons les plus débiles qui soient de commencer à regarder une série: parce que y a un acteur que je l'aime qui est venu non pas jouer dans un épisode, mais juste se balader pendant le tournage. C'est quand même très con hein ouais? Comme quoi des fois, être con ça a du bon.

C'est p-ê con mais ça reste apétissant xD



Me voilà donc à me planter devant le premier épisode de Merlin, me disant que bon, ça va peut-être pas être la révélation de l'année mais ma foi y a des chances pour que je passe un bon moment tout de même.

En plus, va y avoir un dragon, c'est marqué dans le titre.

Et puis... je sais pas ce qui s'est passé. Mais à un moment donné, je me suis retrouvée accroupie sur le canapé à aligner plus de "owwww!!!" "gniii!!!!" "roooh!" et "tromignoooon!" que j'en avais sorti dans toute ma vie. Comment, pourquoi? Mystère. J'ai pas tout à fait basculé définitivement dans le fandom avec ce premier épisode; il m'a fallu un peu plus de temps que ça. Mais j'avoue que dès le pilote j'ai été un peu prise de court xD.
Je sais pas comment ils se sont débrouillés pour faire ça, mais il dégagent un truc qui m'a fait développer très vite une vraie tendresse pour cette bande de demeurés, au point de devenir d'une indulgence rare en ce qui les concerne: ils peuvent faire passer un nombre impressionnant de maladresses et de foirages sans que ça m'inquiète plus que ça. Mais ils m'ont prévenu dès ce premier épisode: "on apprend hein, on est pas des grands doués mais on y met tout not'coeur. Et vu qu'on sait pas vraiment faire dans la finesse, on va probablement en profiter pour en faire des caisses et des caisses. Mais ça va être fun!! cheers ".
Ils nous donnent ça, ces gens là: une vraie joie de vivre. Une impression que rien n'est grave et que la vie est belle. Ils font absolument n'importe quoi dans ces premiers épisodes, mais ils le font avec une telle volonté et un tel enthousiasme que... ben on est pris dedans, malgré l'écran qui nous sépare.
Je suis sûre qu'en fouillant un peu dans mon dedans de moi, je pourrais trouver des raisons bien sérieuses et compliquées à tout ça. Mais j'ai pas envie. J'ai envie que Merlin reste magique, et si ça plait à mon entourage d'adultes bien pensants d'anonner à tout bout de champ que je fais tâche dans le décor avec "mes séries pour gamins" et bien tant mieux pour eux. Laissez-moi rêver un soir par semaine, et n'essayez pas de m'expliquer pourquoi ça marche aussi bien sur moi. Je ne veux pas le savoir.

M'enfin, tout de même, ils trichent ces gens là. Je sais pas sur quelle planète ils sont allés chercher une bouille pareille à celle de Colin, mais ça devrait être interdit de brandir ce genre d'artillerie d'emblée. C'est instantané, cette envie qu'on a d'aller le protéger, ce bouchon, bien trop tendre et trop fragile pour qu'on ne se doute pas immédiatement qu'il va attirer comme un aimant tous ce et ceux qui prennent un malin plaisir à détruire tout ce qui est tendre et fragile.

Sans rire, on peut pas laisser un engin pareil en liberté, ça va être un massacre!



Surtout quand on apprend que cet adorable petit bonhomme tout en pommettes et en sakado vient de se faire doucement mais proprement foutre à la porte par sa maman. Parce que en fait, le gamin, ben il foutait le bordel à la maison. Et là on se dit nooon!! Pas possible!! Vous l'avez vu? Il a pas une bouille à sécher le lycée où à organiser des booms en douce tout de même!! Qu'est-ce donc qu'il a bien pu faire pour mériter un tel sort??? Bah... rien. Il s'est contenté d'être lui-même, à savoir une grosse tache dans le paysage local de son petit village. Ah ben mon gaillard, ça part bien!

Normalement j'approuverai l'idée qu'a maman d'aller cacher son rejeton dans l'antre de l'ennemi. L'histoire nous prouve qu'à priori c'est effectivement là qu'on est le plus à l'abri... pour peu qu'on sache se faire discret. Sauf que Merlin et la discrétion, on apprendra bien vite que ça fait 12. Et quand on lui dit qu'il lui vaudrait mieux fermer sa gueule un moment histoire d'éviter les ennuis, ben... il l'ouvre, bien entendu. Il aurait pu l'ouvrir devant le marchand de bougies du coin mais noooooon!!! On va faire ça devant la Queen Bee du bahut hein, tant qu'à faire!!

Salut! tu veux être mon ami?

Ca m'émeut. C'est quand même la naissance de mon duo préféré.

En général les Queen Bee, je les aime bien. Ce sont souvent des comiques qui s'ignorent. Arthur, lui, il assume complètement

Bonjour! Je m'appelle Arthur et je suis un couillon!!


Quelque part, dès le départ, ces 2 là se ressemblent bien plus qu'ils ne diffèrent. Certes, l'un des deux est né au sommet de la pile et l'autre a des yeux qui virent au jaune. Mais ils ont en commun le lien le plus fort qui soit: ce sont 2 ados What a Face. Et si c'est assez facile de se fâcher un poil contre ce péteux de Prince de mes fesses dans ce premier épisode, on zappe un peu le fait que Merlin, tout croquignou qui soit, il mérite au moins autant la baffe. Rester à sa place, lui, sait pas faire. Et si on peut se dire roh qu'il est brave lorsqu'il prend la défense de la cible humaine... y a quand même pas mal d'arrogance et d'insolence planquées en dessous. Tellement qu'il préférera déclencher une bagarre en pleine rue plutôt que de l'écraser ne serait-ce qu'un tout petit peu devant l'autorité royale. Franchement, si on les sort tous les 2 de leurs contextes sociaux, je suis pas sûre qui en aurait eu un pour rattraper l'autre xD.

Ce qui ne fait pas vraiment les affaires de notre papy Gaius tout juste bombardé tuteur légal du petit diablotin

"J'ai une tête à ce qu'on me refile tous les boulets..."


Niveau paternel, reconnaissons quand même que Merlin avec son papy a à vue de nez tiré un meilleur numéro qu'Arthur. On apprendra plus tard qu'Uther n'est pas aussi unidimensionnel que ça, mais c'est vrai que le premier épisode ne fait pas vraiment dans la dentelle pour nous le présenter: je suis le méchant tueur de sorciers pour qui son fils n'est rien de plus qu'un pion à placer mouahahaha!!!!

Mais j'ai quand même une prestance qui en impose.



Anthony (quel doux prénom *baf* ) est déjà foutrement impressionnant sans artifice alors allez lui poser une couronne sur la tête et c'est la fin des haricots thud.
Au passage, quand une série se paye le luxe de caster Sir Wilson et Anthony Head pour diriger la marmaille, on se dit qu'éventuellement y a du matos en attente derrière.

Et parlant de casting, voilà le moment où j'ai pour la première fois grillé un fusible devant Merlin (ça sera assez récurent comme phénomène comme je le découvrirai plus tard): EVE MYLES!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Alors oui, ben non, je savais pas qu'elle était dedans. Je suis arrivée en touriste complète devant la chose, dans l'unique but de rattraper le train pour la saison 2. Alors Eve, là comme ça, je m'y attendais pas. Et il faut savoir que cette nana provoque en moi des réactions pour le moins bizarre. Elle me fait buguer geek .

Ahgagabouha!! (elle est où Melyssa???)


Alors quand elle s'est mise à pousser sa chansonnette, laissez-moi vous dire que Melyssa, elle était définitivement plus là (rétrospectivement je me rend bien compte que cette scène est un chouille ridicule (ok, plus qu'un chouille) mais sur le coup je m'en battais un peu les steaks)

Dans le même temps, histoire de commencer tout de suite à prendre de bonnes habitudes... notre bon Roi commence consciencieusement à se remplir la panse. On n'en est encore qu'à l'échauffement fruitier mais attendez un peu qu'on commence à dégainer les poulets!
Vous vous rendez pas compte de la préparation que c'est, ce rôle. Des mois qu'Anthony a passé à entrainer ses zygomatiques.

Voyez la souffrance qu'il dégage. C'est dur vous savez.




Pilote oblige, on nous présente aussi les quelques demoiselles de la cour, Morgana faisant un passage express au milieu d'un ou deux couloirs histoire de nous apprendre que 1) elle est sensible, la pitchounette et 2) Une beauté pareille ça reste relativement inédit, à Camelot.

Salut, je m'appelle Morgana et je suis une bombe


Gwen se fait un peu plus remarquer puisqu'elle a la bonne idée d'aller directement interagir avec le zéro héros tout occupé alors à prendre un bain de tomates. Elle est mignonne comme tout à bafouiller d'abondance (c'est que des pommettes pareilles ça impressionne la première fois), et c'est d'autant plus mignon qu'on sent bien que Merlin ayant la maturité émotionnelle d'une moule avariée, on sait d'avance qu'elle risque de bafouiller un brave moment avant que le sorcier lui propose autre chose que d'aller jouer à la marelle pendant la récré

Salut, je m'appelle Gwen et je suis mignonne



Alors oui, à part ça le scénario ne vole pas extrêmement haut. Oui, les dialogues - ainsi que quelques membres du cast - sont encore un peu brut de décoffrage. Oui, les quelques CGI sont poilants et oui, on a un peu tordu les légendes comme on essore un torchon (ce que j'ai personnellement trouvé trop cool en fait What a Face ). Mais on s'en fiche, parce que c'est Merlin. Ca a la force de son innocence, et la fraîcheur de sa jeunesse. Et puis moi, quand on fait appel à la petite fille que je suis encore, j'arrive en courant bounce


Et sinon à un moment donné, je crois qu'il y avait un dragon, aussi. Même que c'était marqué dans le titre.


Dernière édition par Melyssa le Dim 4 Déc - 14:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://melyssaintheattic.over-blog.com
Hélène
*Chevalier de la Table Ronde*


Messages : 4118
Age : 26
Localisation : Nantes/La Gacilly

MessageSujet: Re: [Merlin] 1.01 - The Dragon's Call (L'appel du Dragon)   Jeu 22 Sep - 15:06

c'est toujours un plaisir de lire tes reviews Mel love
Revenir en haut Aller en bas
numb22z
- Timelady -


Messages : 6177
Age : 29
Localisation : .: bretagne}

MessageSujet: Re: [Merlin] 1.01 - The Dragon's Call (L'appel du Dragon)   Jeu 22 Sep - 16:17

t'es forte melyssa, on en apprend tous les jours grâce à toi! je savais pas que mr tennant était venu sur le tournage ^^

je plussoie hélène, ça fait toujours plaisir à lire surtout en attendant la nouvelle saison ^^

_________________


I can't let you fall down ~"> cREATIVITY iS a dRUG i cANNOT lIVE wHITOUT
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://numb22z.deviantart.com/
Amelia
- Timelady -


Messages : 3963
Age : 35

MessageSujet: Re: [Merlin] 1.01 - The Dragon's Call (L'appel du Dragon)   Jeu 22 Sep - 17:46

Melyssa a écrit:

Je sais pas comment ils se sont débrouillés pour faire ça, mais il dégagent un truc qui m'a fait développer très vite une vraie tendresse pour cette bande de demeurés, au point de devenir d'une indulgence rare en ce qui les concerne: ils peuvent faire passer un nombre impressionnant de maladresses et de foirages sans que ça m'inquiète plus que ça. Mais ils m'ont prévenu dès ce premier épisode: "on apprend hein, on est pas des grands doués mais on y met tout not'coeur. Et vu qu'on sait pas vraiment faire dans la finesse, on va probablement en profiter pour en faire des caisses et des caisses. Mais ça va être fun!! cheers ".
Ils nous donnent ça, ces gens là: une vraie joie de vivre. Une impression que rien n'est grave et que la vie est belle. Ils font absolument n'importe quoi dans ces premiers épisodes, mais ils le font avec une telle volonté et un tel enthousiasme que... ben on est pris dedans, malgré l'écran qui nous sépare.
Je suis sûre qu'en fouillant un peu dans mon dedans de moi, je pourrais trouver des raisons bien sérieuses et compliquées à tout ça. Mais j'ai pas envie. J'ai envie que Merlin reste magique, et si ça plait à mon entourage d'adultes bien pensants d'anonner à tout bout de champ que je fais tâche dans le décor avec "mes séries pour gamins" et bien tant mieux pour eux. Laissez-moi rêver un soir par semaine, et n'essayez pas de m'expliquer pourquoi ça marche aussi bien sur moi. Je ne veux pas le savoir.

C'est tout à fait ça ! Ce que je ressens... Oki les légendes en prennent un rude coup, ils sont là pour prendre les différents symboles de ces légendes et en faire un pot pourri pas si pourri que ça. Parce que, passionnée des légendes arthuriennes, ce que j'aime c'est cette réécriture, il y a eu les légendes du VIIème, les légendes du XIIème... et là nous avons la légende du XXIème siècle. Les gens qui estiment ça comme étant "trop loin de la VRAIE légende que je connais parce que c'est moi qui en connais le plus, j'ai au moins vu 12000 fois Merlin l'enchanteur, tu comprends" ou "trop gamin", sont simplement passés à côté de l'esprit de la série...

La série doit aussi son succès au cast et guests comme tu le dis, Sir Wilson, Sir Head (j'étais morte de rire devant ta remarque sur le prénom^^) et Mister (laissons-lui le temps d'encore faire ses preuves, même si je sais qu'il en est capable) Morgan. Mais aussi grâce à la bonne entente entre le cast, suffit de voir les making-of ou bêtisiers, ou encore d'aller sur le tournage pour se rendre compte que souvent les acteurs prennent plus ça pour un GN ou encore un camp vacances qu'un réel boulot (et en plus on apprend qu'ils sont tout bonnement comme vous et moi et adorables qui plus est love). Et cette bonne entente se voit à l'écran je trouve.

Enfin ton commentaire fait plaisir à lire, surtout que tu n'es pas la seule à avoir replonger dans l'univers Merlinois ces derniers temps^^

PS: Ma DD tu ne le savais pas ? Pourtant en fait j'étais ultra deg de l'apprendre, alors que j'y avais été peu de temps après... Alors j'aurai pensé te l'avoir dit^^ David Tennant a même réalisé lui-même une des scènes de sa chérie.

_________________

By my sweet DD love


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Merlin] 1.01 - The Dragon's Call (L'appel du Dragon)   Aujourd'hui à 3:54

Revenir en haut Aller en bas
 
[Merlin] 1.01 - The Dragon's Call (L'appel du Dragon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shaggoth Dragon-ogre ou géant ?
» La Malédiction du dragon:
» Une adptation en Film ! (Dragon Ball Evolution)
» Sherman M4A2(76)W Red Army DRAGON
» m26 dragon wagon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
God Save The Queen :: The Show Must Go On :: Fantasy :: Merlin :: Saison 1-
Sauter vers: